Fidèle à ses valeurs et forte de son expérience dans la lutte contre l’incendie la société ADI Protection Incendie, déjà titulaire de l’Apsad extincteur et de l’Apsad désenfumage (Assemblée Plénière des Sociétés d’Assurances Dommages), s’engage davantage dans la gestion qualité avec l’obtention de la certification Apsad F5 relative à la maintenance d’installation de RIA/PIA depuis le 20 avril 2018, et indispensable à son développement.

La certification Apsad permet aux prestataires qui ont satisfait aux exigences du référentiel, aux normes et réglementations en vigueur, d’intervenir sur des installations avec la pertinence de leur technique professionnelle. Un compte rendu de périodique Q5 peut être délivré sur les installations de RIA/PIA.

La maintenance préventive annuelle est effectuée à partir de la source d’alimentation jusqu’au robinet diffuseur de chaque RIA. Des mesures de débit et pression sont effectuées chaque année pour vérifier la bonne fonction du réseau installé et le minimal requis. Des obligations supplémentaires suivant les normes sont faites tous les 5 ans (maintenance quinquennale) et tous les 10 ans (maintenance décennale) concernant les joints d’étanchéité des RIA et la vérification du réseau (corrosion, calcaire, déformation diverse…).

Pour suivre l’intégrité de notre société face à la certification, le CNPP (organisme certificateur) effectue régulièrement, au sein de l’entité ADI Protection Incendie, des audits de contrôle interne sur la gestion administrative de l’agence mais également des audits de contrôle externe sur la gestion technique des sites certifiés.

Ceci est un gage de reconnaissance de nos compétences suivant les exigences techniques minimales auxquelles doivent répondre les installations de RIA/PIA.

Pour rappel, un Robinet d’Incendie Armé (RIA) et un poste incendie additivé (PIA) sont des équipements de lutte contre l’incendie installé dans certains ERP (Etablissement Recevant du Public), dans les ERT (Etablissement Recevant des Travailleurs), dans les immeubles d’habitation et dans de très nombreux établissements industriels. Il s’agit d’un dispositif de première intervention, permettant d’attaquer un feu naissant avant son extension, en attendant l’arrivée des sapeurs-pompiers.